On apprend le pilote automatique !

Apres mon petit aquisition d’un pilote automatique (Le regulateur d’allure ayant fabriquer ne fonctionnant qu’avec 30 noeuds de vent :o) ) Je part donc il y a 2 jours faire un petit tour pour essayer.

Tout va bien pendant 30 minutes et il tien bien son cap. Je porte donc attention ailleur (Erreur !!) Car oui il tien sont cap, mais ne tien pas compte du courant qui nous fait deriver !

Donc quand je releve la tete, je suis a 2 pouces d’une grosse boue metallique. Coup de safran, j’evite le devant du bateau, mais je l’accroche a la hauteur du cockpit. Grosse scratch de 1 pied et demi. Adieu ma belle peinture ;o)

Qui a dit que c’etait securitaire le waterway !, ya pas de boue au large !!

Sinon John le vieux marin est parti hier, apres quelque bon repas et bonne conversation avec lui. Il a pu assister en direct a mon embrassade avec la grosse dame metallique rouge.

J’attend que le temp s’ameliore et j’appareille, probablement pour Grand cayman ou plusieur personnes mon dit que je trouverais du boulot facilement.

A+

En passant, si vous avez des questions n’hesiter pas 😉

Leave a Reply